• E-Trucks Europe
  • E-Trucks Europe
  • E-Trucks Europe

Nouvelles

12 septembre 2016

E-Trucks Europe sélectionné pour la finale des RegioStars Awards

CrossRoads - un projet d’Interreg IV -  a été sélectionné pour la finale des RegioStars Awards: des récompenses prestigieuses pour les projets régionaux les plus novateurs d’Europe. Les prix seront décernés lors de la cérémonie de remise des prix RegioStars qui se déroulera le 11 octobre à Bruxelles à l’occasion de la Semaine européenne des régions et des villes. Corina Cre?u, la commissaire européenne responsable de la politique régionale, décernera un trophée et un diplôme aux lauréats de chaque catégorie.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse complet!

Visionner le film

28 avril 2016

Interregproject hydrogène région 2.0 lancement officiellement

Flandre et Pays-Bas investir ensemble 14 millions d'euros dans hydrogène via Interregproject 2.0! E-Trucks Europe est l'un des partenaires du projet.

Cliquez ici pour lire le communiqué de presse complet

18 avril 2016

La commune de Breda pas à pas vers l’hydrogène

La ville est actuellement le cœur de l’économie; chose que ne pourra que croître au cours des prochaines années. Cela porte sur une demande croissante de marchandises, de services et de transport. La commune de Breda souhaite que le transport de ces marchandises s’effectue de manière durable sans préjudice pour la sécurité et que, malgré un accroissement de la consommation, cela n’entraîne pas une diminution de la qualité de l’air.

C’est la raison pour laquelle E-Trucks Europe a reçu commande pour la construction d’une première benne à ordures sous la forme d’un véhicule entièrement électrique. Ce qui est connu sous le nom d’E-Truck roule sans bruit et sans émission de particules fines ni de CO2. Il ne s’agit que d’une première étape car, dès que la création d’une station de ravitaillement en hydrogène à Breda sera devenue réalité, la benne à ordures sera transformée en un véhicule fonctionnant à l’hydrogène pour le transport des ordures. 

18 janvier 2016

Le département Matériel de la commune de Groningen organise un mini-symposium à propos de l’hydrogène

Dans le bâtiment de l’Automobile et de la Logistique du collège Noorderpoort, il s’est déroulé le 12 janvier une réunion d’information au sujet des applications pratiques de l’hydrogène. Le département Matériel organisait cette première rencontre en collaboration avec  le collège Noorderpoort. Les étudiants en technique automobile, des collègues intéressés appartenant à ou extérieurs à la commune et la presque totalité du département Matériel ont eu entre eux des entretiens au sujet de la situation des affaires concernant l’hydrogène en tant que carburant. «La commune a l’ambition d’être neutre à l’égard du climat en 2035 et d’avoir dès maintenant un centre-ville exempt d’émissions» déclare Gerrit Griffioen, chef du département Matériel. «Un parc automobile durable favorise cet objectif. C’est pourquoi nous voulons être la première commune qui collecte les ordures au moyen de véhicules actionnés avec l’hydrogène. Un véhicule automobile actionné avec de l'hydrogène à 0% d’émission. Le seul élément libéré est de la vapeur d’eau»

L’avenir c’est maintenant
L’avenir c’est maintenant a soutenu un Stefan Holthausen enthousiaste à son auditoire. Le véhicule automobile actionné avec de l'hydrogène qu‘il utilise quotidiennement fut, durant les conférences, l’objet de toutes les attentions. Stefan est directeur d’une entreprise familiale, spécialisée dans la fourniture et le transport de toutes sortes de gaz. Le secteur développement de cette entreprise analyse les possibilités qu’offre l’hydrogène dans le domaine du transport. Stefan dévoila la station d’énergie qu’il envisage de construire à Groningen et auprès de laquelle on pourra bientôt se ravitailler entre autres en hydrogène. Il a lancéa le défi aux étudiants d’être tout simplement dans le coup avec cette société. «Qui veut mettre son cyclomoteur ou sa moto à disposition pour en faire un cyclomoteur à hydrogène».  

Camionnette de livraison Kangoo mue à l’hydrogène
Le chef de projet Stefan Neis deWaterstofnet s’étendit sur les possibilités de l’hydrogène, sur la manière de s’en servir en toute sécurité et sur les nombreux projets durables recourant à l’hydrogène en Flandres et au sud de notre pays. Henryk Brinksma de Deo Drive vend déjà des véhicules automobiles actionnés avec l’hydrogène. C’est le cas d’une Renault Kangoo à hydrogène, qui est à 100% électrique, ne provoque pas d’émission et dispose d’un rayon d’action de 320 km. «Le ravitaillement dure 3 minutes. C’est bien autre chose que les opérations qui durent des heures pour le chargement d’un véhicule automobile électrique ordinaire.» André Beukers directeur d’E-Trucks Europe prit aussi la parole. Sa société transforme aussi des véhicules avec benne à ordure. Ceux-ci sont devenus des véhicules électriques fonctionnant sur base d’hydrogène. Un de ces véhicules avec benne à ordure est déjà en service à Eindhoven en offrant toute satisfaction.

Transformation de véhicules automobiles
«C’était intéressant» déclare Lourens Doornbos de l’atelier à la sortie. «Cela vaut la peine que l’on discute un peu pour faire le point sur les affaires concernant cette technique.» Ensemble avec son collègue Geert Bos ils discutent de la possibilité de transformer un véhicule dans l’atelier pour lui permettre de fonctionner à l’hydrogène. «Si nous y consacrons un peu de temps, nous pouvons tous acquérir une bonne connaissance de la technique qui entoure cette opération» dit Geert. «Cela permettrait aussi de clarifier les choses» ajouta Rompt Noordenbos. «Une réunion intéressante, et c’est une bonne chose aussi que l’on ait soulevé les questions à propos de l’énergie qui doit être créée et quant à savoir si la capacité suffisante existe à cet effet.»  «Même nos étudiants et enseignants du Noorderpoort jettent un regard enthousiaste sur les conférences. Nous souhaiterions rester en contact avec ces initiatives» déclare Hans Leenes, directeur de Noorderpoort Automotive. «Nous devons unir nos efforts pour la mise en place de cette nouvelle technique.»

La suite
«Il faudra certainement donner une suite» explique Gerrit Griffioen. «En tant que commune, nous sommes en discussion avec des entreprises qui peuvent transformer des véhicules ou en livrer avec motorisation électrique sur base d’hydrogène. Nous pensons ici surtout à des véhicules qui circulent dans le centre-ville, tels que les véhicules qui collectent les ordures, les balayeuses et autres du genre. Grâce à une transformation de cette manière, nous devons pouvoir arriver à des valeurs 0 en matière d’émission. Sans que cela ne se fasse au détriment dd l’utilisation pratique de nos véhicules. Cela fait partie des soins que nous portons aux habitants, collaborateurs et visiteurs de notre ville.»

Source: Bulletin de la commune de Groningen

22 aot 2015

Tinie Manders de Geldrop se lance dans l’expérimentation de l’E-truck

Les véhicules pour l’évacuation de déchets et les bennes à ordures équipés de moteur électrique sont loin d’être une exception. C’est pourtant bien le cas pour les moteurs électriques dans des véhicules complets à usage mixte, tracteur plus semi-remorque. Il reste en effet encore beaucoup d’inconnues dans ce domaine.

Entre autres au sujet des coûts sur la durée de vie, de la valeur de revente de véhicules en bon état et de ce que l’on peut retirer d’un accu d’occasion. Qui plus est: on n’est pas encore très avancé au plan technique. Les véhicules à motorisation électrique ne sortent pas tels quels des fabriques de camions.

Service de navette quotidienne
A partir de mardi, l’entreprise internationale de transport et logistique Tinie Manders de Geldrop va expérimenter durant une semaine un véhicule à usage mixte de 16,5 mètres de long avec motorisation électrique. Un camion de démonstration d’E-Trucks Europe provenant de Westerhoven est utilisé par la région pour un service de navette quotidienne. C’est E-Trucks qui entretient la partie électrique de véhicules, fournit et assure la transformation de toute la motorisation électrique. Suivant le frère et la sœur Frank et Eveline Manders de l’entreprise de transport éponyme, le parcours possible d’un poids de 20 tonnes est estimé à quelque 80 kilomètres.

Activité verte
L’expérimentation de Manders est aussi inspirée par le souhait des clients du transporteur. Ils s’orientent d’une manière croissante vers une activité verte, et exigent de leur transporteur que la distribution s’opère également d’une manière durable.

L’E-Truck que Manders va mettre en service dès mardi est chargé au moyen d’un groupe électrogène qui, pour l’occasion, est installé au Flight Forum. La durée de chargement est de huit heures et les frais de chargement s’élèvent à la modeste somme de 11 euros par opération.

Source: Eindhovens Dagblad 22-08-2015
Photo: Bert Jansen

« vorige pagina volgende pagina »

Nouvelles

Inscrivez-vous dès maintenant au workshop LIFE ’N GrabHY! à E-Trucks Europe à Lommel

Le vendredi après-midi 9 juin, nous organisons en coopération avec LIFE, le workshop ...

Clientèle

  • Baetsen-Groep
  • Cure
  • City depot
  • Lommel pure energie
  • Hintzen Logistik
  • Interreg Vlaanderen-Nederland